INFORMATIONS SUR LES VARICES DES MEMBRES INFƒRIEURS

 

Les varices des membres infŽrieurs sont une affection trs frŽquente, liŽe ˆ une dŽficience de la paroi veineuse qui conduit ˆ une incompŽtence des valvules, le sang ne circulant plus de haut en bas mais de bas en haut.

 

Il sĠagit en rgle dĠune maladie bŽnigne, qui peut se compliquer dĠune gne esthŽtique, de douleurs ou de lourdeurs de jambe, de pigmentation ou de varicositŽs, rarement dĠulcres ou de phlŽbites superficielles.

 

Ses consŽquences sont apprŽciŽes par lĠexamen clinique et par lĠŽchographie-doppler, et plusieurs traitements sont possibles : port dĠune contention, mŽdicaments veinotoniques, sclŽroses (injection dĠun produit pour occlure la veine), ou chirurgie. La chirurgie peut porter sur les veines superficielles principales (saphne interne ou externe), liŽes ou retirŽes entre 2 incisions (stripping) ou sur leurs branches (phlŽbectomies).

 

Dans tous les cas, avant dĠenvisager une intervention chirurgicale, il est impŽratif de consulter votre mŽdecin qui aprs un examen clinique vous orientera vers un mŽdecin spŽcialiste (angiologue, phlŽbologue) pour la rŽalisation dĠun examen Žcho-doppler. La chirurgie nĠest proposŽe que lorsquĠil existe une incontinence du rŽseau veineux superficiel (veines saphnes, veines perforantes). LorsquĠune intervention chirurgicale nĠest pas nŽcessaire, il est recommandŽ de respecter des conseils dĠhygine de vie (pratique rŽgulire de sports, marche, perte de poids), de porter une contention Žlastique (bas ˆ varice) et de se soumettre ˆ une surveillance phlŽbologique rŽgulire. La crŽnothŽrapie (cures termales) et les mŽdicaments veinotoniques sont considŽrŽs comme des traitements dĠappoint, utiles, mais nĠagissant pas directement sur la maladie variqueuse. La sclŽrothŽrapie est indiquŽe sur des varices de petit calibre, lorsquĠil nĠexiste pas dĠincontinence des saphnes ou aprs lĠintervention pour traiter les varices rŽsiduelles.

 

Lorsque une chirurgie est indiquŽe, vous devez en conna”tre les risques encourus normalement prŽvisibles et les suites de lĠintervention pour prendre une dŽcision en toute connaissance de cause : ils vous sont expliquŽs lors de la consultation prŽ-opŽratoire avec votre chirurgien.

 

Selon le type de chirurgie, diverses modalitŽs dĠanesthŽsie (locale, loco-rŽgionale, gŽnŽrale, bloc plexique) sont possibles : elles vous seront expliquŽes lors de la consultation dĠanesthŽsie prŽ-opŽratoire o sera dŽcidŽ le type dĠanesthŽsie le plus adaptŽ ˆ votre cas.

 

QUELLES SONT LES MODALITES DE LĠINTERVENTION CHIRURGICALE ?

 

Le principe de lĠintervention la plus souvent rŽalisŽe consiste ˆ ligaturer les veines incontinentes (crossectomies) et ˆ enlever la veine saphne (stripping) ainsi que les paquets variqueux (phlŽbectomies). LĠintervention est adaptŽe ˆ chaque cas en fonction des rŽsultats de lĠexamen Žcho-doppler.

 

En rgle gŽnŽrale, une incision (3-4 cm) est effectuŽe dans le pli de lĠaine pour ligaturer la crosse de la veine grande saphne. Un guide souple est ensuite introduit dans la veine sur toute sa longueur, par une mini-incision ˆ la cheville, et va en permettre lĠextraction dans sa totalitŽ. LĠintervention est complŽtŽe, si besoin, par lĠablation des paquets variqueux gr‰ce ˆ des mini-incisions. Les incisions sont refermŽes par du fil rŽsorbable, invisible, et des pansements adhŽsifs. Les bandes ou les bas ˆ varices sont mises en place immŽdiatement, en fin dĠintervention.

 

La durŽe dĠhospitalisation varie de 24 ˆ 48 h. Dans certains cas prŽdŽfinis au cours de la consultation, cette chirurgie peut tre rŽalisŽe en " ambulatoire " avec retour ˆ domicile le soir mme de lĠintervention.

Les soins postopŽratoires (8 jours) sont effectuŽs par une infirmire ˆ domicile: Žventuels pansements des incisions chirurgicales, injection sous-cutanŽe dĠun traitement anticoagulant (prŽvention des phlŽbites). Une feuille de conseils vous sera remise ˆ votre sortie de lĠh™pital. La durŽe prŽvisible de lĠarrt de travail est de 2 ˆ 4 semaines.

 

QUELS SONT LES ACCIDENTS ET INCIDENTS POSSIBLES AU COURS DE LĠINTERVENTION ?

 

En dŽpit de tout le soin apportŽ, il peut se produire au cours de lĠintervention, dans de rares cas, des incidents qui sont pour la plupart aussit™t identifiŽs et traitŽs. Il peut sĠagir :

- Plaies des vaisseaux de voisinage (artre et veines fŽmorales ou poplitŽes), responsables dĠhŽmorragies. Il est toutefois exceptionnel quĠune transfusion de produits sanguins soit nŽcessaire. Ce risque hŽmorragique est plus important en cas de chirurgie pour rŽcidive de varices.

- LŽsions nerveuses : Il sĠagit de la blessure des nerfs sensitifs saphnes satellites des veines, responsable de fourmillements, de dŽcharges Žlectriques et de zones dĠinsensibilitŽ dans les territoires de ces nerfs. Aucune technique chirurgicale ne permet dĠŽviter totalement ces lŽsions. La plupart du temps, ces phŽnomnes disparaissent en 3 ˆ 8 semaines, mais dans certains cas, ils peuvent tre dŽfinitifs et entra”ner un prŽjudice notable. Exceptionnellement ont ŽtŽ rapportŽ des plaies accidentelles de nerfs moteurs.

- Accidents dĠanesthŽsie : Ils sont exceptionnels. Une information spŽcifique vous sera dŽlivrŽe au cours de la consultation prŽopŽratoire.

 

APRES LĠINTERVENTION

 

- reprendre une activitŽ progressivement normale : marcher, sans piŽtiner. ƒviter cependant les activitŽs sportives et les voyages prolongŽs pendant 3 semaines.

- douche autorisŽe ˆ partir du 4Ħ jour. Attendre 15 jours pour les bains.

- Une contention Žlastique est ˆ appliquer pendant 2 ˆ 4 semaines (bandes, bas, collants, chaussettes), ce qui permettra d'Žviter un discret gonflement de vos jambes. Vous pouvez la quitter la nuit, mais il est conseillŽ de surŽlever les pieds du lit.

- les fils de suture, placŽs sous la peau, sont rŽsorbables. Si le fil qui dŽpasse de la peau ne tombe pas de lui-mme aprs 15 jours, le faire couper au ras de la peau par une infirmire ou votre mŽdecin. Sur toutes les microincisions, des steristrips ont ŽtŽ mis en place : ils doivent tre conservŽs pendant 8 jours, et, si lĠun dĠentre eux tombait pendant ce dŽlai, vous devez le remplacer par ceux qui vous ont ŽtŽ prescrits.

- la survenue dĠhŽmatomes est inŽluctable, mais ils peuvent tre limitŽs par le repos et le port rigoureux des bas ˆ varices pendant le mois qui suit lĠintervention. Ils disparaissent spontanŽment en 3 ˆ 4 semaines. Dans le cas exceptionnel dĠhŽmatome important et Žvolutif au niveau de lĠaine, il peut tre nŽcessaire de rŽintervenir chirurgicalement.

- des douleurs peuvent survenir dans les 8 ˆ 10 jours qui suivent lĠintervention : il peut sĠagir d'ecchymoses qui vont se rŽsorber spontanŽment en quelques jours, ou de douleurs le long d' un cordon veineux, ce qui reprŽsente un processus de guŽrison. Ces douleurs sont habituellement calmŽes par les antalgiques qui vous ont ŽtŽ prescrits, et peuvent nŽcessiter lĠapplication de pommade anti-inflammatoire.

- une infection au niveau dĠune cicatrice est toujours possible. En cas de douleur, rougeur, inflammation, Žcoulement qui vous inquiŽterait, contactez rapidement votre mŽdecin traitant ou votre chirurgien.

- des troubles de sensibilitŽ sur des zones de peau ˆ proximitŽ des cicatrices sont possibles. Ils sont liŽs ˆ la proximitŽ de filets nerveux des veines qui ont ŽtŽ retirŽes et sont plus frŽquents en cas de chirurgie de reprise. Ils sĠattŽnuent le plus souvent en quelques semaines.

- une phlŽbite, qui fait courir le risque dĠembolie pulmonaire, est une complication rare de la chirurgie (environ 2/1000). Sa prŽvention peut nŽcessiter la prescription dĠanticoagulants. La survenue dĠune douleur du mollet ou dĠun fŽbricule doit vous amener ˆ contacter rapidement votre mŽdecin.

- une consultation post-opŽratoire avec votre chirugien est souhaitable pour apprŽcier le rŽsultat et vous conseiller pour lĠavenir. Il est en effet, impŽratif que vous soyez surveillŽ(e) rŽgulirement aprs lĠintervention.

- la survenue de varicositŽs ou la persistance de varices aprs lĠintervention justifie que vous consultiez votre phlŽbologue dans 2 mois: il vous conseillera sur les prŽcautions ˆ prendre, apprŽciera la nŽcessitŽ d'un traitement complŽmentaire (sclŽrose), et fixera avec vous les modalitŽs de la surveillance pour Žviter la survenue de nouvelles varices.

- les cicatrices sĠeffacent habituellement entre 6 mois et un an. Rarement, elles peuvent devenir hypertrophiques et pigmentŽes : il sĠagit le plus souvent dĠune prŽdisposition ou dĠune exposition solaire trop prŽcoce.