INDEX HEADER
logo hôpital henri mondor

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.


Obtenir le lecteur Adobe Flash

INDEX MENU LATERAL

 

 

 

 

 

 

 

Macintosh

 

 

 

 

Macintosh

Imagerie


Réseau du Service

De nombreux patients ont déjà eu un examen fait ailleurs, d'autres sont suivis régulièrement par notre service. Nous ne pouvions pas discuter les indications thérapeutiques, dans le cadre de la réunion de concertation multidisciplinaire, sans pouvoir disposer en temps réél de toutes les informations concernant un patient.
C'est dans cette perspective que, en parternariat avec le société OPALE, nous avons équipé le service d'une station de traitement d'image. Elle combine:

– le stockage d'un grand nombre d'examens sur un disque dur de 2 To (1 teraoctets = 1024 Go), et une mémoire suffisante pour effectuer des calculs et des reconstructions à partir d'images natives. Notre choix s'est porté sur une station Macintosh PRO dotée d'un biprocesseur Intel Xeon 2,66Ghz de 8 Go de mémoire vive avec une carte graphique accélérée X1900 et un écran de 30 pouces. Elle est intégrée à réseau, en particulier avec la salle de staff et le bloc.

– un logiciel open source osiriX, capable d'ouvrir des informations sur CD-Rom de toutes provenances: il a été développé par l'équipe de développeurs, dont le Dr Rosset, du Service d'Imagerie Médicale de l'Université de Genève. Ce logiciel, spécifiquement conçu pour la visualisation des images multidimensionnelles et multimodalités, lit les images au format DICOM (scanner et IRM), mais aussi de nombreux autres formats. Il autorise surtout le traitement informatique des images, afin d'affiner le diagnostic et de programmer le traitement: visualisation 2D, 3D, 4D (visualisation 3D avec dimension temporelle comme le cardiac-CT), et 5D (visualisation 3D avec dimension temporelle et fonctionnelle comme le cardiac PET-CT).

 

Les applications de cette station d'imagerie informatisée sont nombreuses. Nous vous en fournissons ici quelques exemples:

 

 

aortouni

La reconstruction 3D des images offre tous les modes de rendu modernes: MPR (à gauche), rendu de surface ou en Volume (à droite).

aortobi

Reconstruction
Multi Planaire ou MPR
 
Rendu de Surface
ou Rendu en Volume

 

 

 

thoracique

 

Le Rendu Volumique et la suppression artificielle des côtes gauche permettent de voir (ci-dessus) une endoprothèse de l'aorte thoracique, en arrière du coeur et de l'artère pulmonaire.

 

 

aortouni

Le scanner aide à planifier le traitement des anévrismes (à gauche), mais aussi le suivi après traitement (à droite).

aortobi

Anévrisme thoraco-abdominal et ses branches
 
Endofuite après
endoprothèse

 

 

 

thoracique

 

La Reconstruction MultiPlanaire (MPR) permet d'analyser dans les 3 plans de l'espace l'anévrisme aortique ci-dessus, et de mesurer son angulation, son calibre et son extension en hauteur. On prévoit ainsi une endoprothèse sur mesure pour le traiter.

 

 

 

aortouni

Ces reconstructions de scanner aortique après traitement d'un anévrisme illustrent bien la différence entre pontage aorto uni iliaque associé à un pontage interfemoral (à gauche) et pontage aorto bi-iliaque (à droite).

 

aortobi

 

 

 

 

aortouni

En chirurgie thoracique, dans le suivi des nodules pulmonaires, on compare les coupes de même niveau à plusieurs mois d'intervalle (à gauche).
La reconstruction en MPR d'une tumeur de la paroi thoracique précise ses rapports avec l'aorte (à droite).

 

 

aortobi

 

Dernière modification
le 15/11/15

   
BAS DE PAGE
ENGLISH PAGES MENTIONS LEGALES PLAN DU SITE RECRUTEMENTS NOUS CONTACTER